L’innovation dans la santé-sécurité au travail, c’est l’intérêt de tous.

Actu2
Chaire Behaviour

Utiliser la réalité virtuelle pour améliorer la sécurité au travail.

Actu1
Fournitures médicales pour les personnels soignants

Le matériel a été réparti au sein des Ehpads - Une action menée en collaboration avec l'AGAP Grand Est

Vidéo
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
parenthèse gauche Fonds Mercy

NOTRE HISTOIRE

Le Fonds de Dotation Mercy est issu d’un système de prévoyance mis en place par un collège paritaire composé d’entreprises et de représentants syndicaux dans les années 70. Ce système permettait de couvrir les accidents de la vie des salariés : arrêts de travail, invalidité, voire incapacité permanente ou décès.

Ces acteurs, principalement issus du secteur de la métallurgie de Moselle et du Nord de la Meurthe-et-Moselle, alimentaient cette caisse de prévoyance par des cotisations patronales et salariales.

Une directive européenne des années 2000 rendit obligatoire aux employeurs de souscrire des contrats privés de prévoyance pour assurer leurs salariés.

​De par sa dimension modeste, cette caisse de prévoyance ne pouvait plus remplir correctement son rôle du fait de départs d’entreprises auparavant adhérentes.

Cette situation ne pouvait perdurer. Aussi le Conseil d’Administration décida-t-il de cesser les activités de la caisse de prévoyance en négociant la reprise de l’activité par une société d’assurance spécialisée puis d’utiliser les réserves financières pour constituer un Fonds de Dotation au bénéfice des entreprises et de leurs salariés.

​Aujourd’hui, le Fonds de Dotation Mercy finance de manière variable des études et des projets innovants pour améliorer la santé et la sécurité au travail, et des projets d’intérêt général pour améliorer les conditions de travail des salariés, dans la continuité de ses racines.

parenthèse gauche Fonds Mercy

GOUVERNANCE

Le Fonds de Dotation MERCY est paritaire comme l’étaient les organismes dont il est issu, c’est-à-dire qu’il regroupe en son Conseil d’Administration des représentants des trois principaux syndicats patronaux et des cinq syndicats représentatifs au niveau national.

Un président est nommé pour un mandat de cinq ans.

La transmission du compte-rendu d’action annuel à la Préfecture concourt à la transparence générale du Fonds de Dotation MERCY.

Les Membres du Conseil d’Administration du Fonds de Dotation MERCY :

  • CARME Philippe – CFTC
  • CAMARA Bienvenu – CFDT
  • WAHU Nelly – FO
  • KUEN Jean CFE – CGC
  • GRUNWALD Maurice – UE 57
  • POULALLION Jean – UE 57
  • NICOLAS Jean Marie – CPME
  • VONNER Charles – CPME
  • NOSAL Christian – U2P

Comité Consultatif d’Investissement :

Il assiste le Conseil d’Administration dans la définition de la politique d’investissement du Fonds. Il suit la mise en œuvre de cette politique d’investissement du Fonds de Dotation Mercy.

UNE ÉQUIPE

Maurice-Grunwald-Fonds-Mercy

Maurice GRUNWALD

Président

Denis BITTE Conseiller du président

Denis BITTE

Conseiller du président

Dominique-BOURRION-Fonds-Mercy

Dominique BOURRION

Directeur général

Christelle-HILPERT-fonds-Mercy

Christelle HILPERT

Assistante de direction

DES LIEUX

Mercy-1-rue-Courcelles-Metz

MERCY I

Mu par la volonté de développer encore ses capacités de soutien aux projets innovants, le Fonds de Dotation MERCY décida en 2015 la construction d’un immeuble au 2 rue de Courcelles à Metz afin de permettre, par les revenus locatifs ainsi générés, le fonctionnement du Fonds de dotation Mercy.

Cet ensemble de 1 200 m2, aux lignes contemporaines, a été dessiné par l’architecte Francis Di Vita et se compose de trois plateaux distincts. Aujourd’hui, les espaces accueillent outre le siège du Fonds de Dotation Mercy, la société de services informatiques INETUM et le cabinet d’assurance ROEDERER.

Mercy-2-Bouxieres-sous-Froidmont-batiment

MERCY II

Suite au succès de la première construction, et toujours motivé par la volonté de développer ses capacités de soutien aux projets innovants, le Fonds de Dotation Mercy confia une fois encore au cabinet Francis Di Vita la réalisation d’un second ensemble immobilier.

Le choix géographique se porta sur une zone en pleine expansion située à mi-chemin entre Metz et Nancy : Bouxières sous Froidmont.

Édifié sur trois niveaux, cet ensemble de plus de 2 000 m2 dispose lui aussi d’un parking et d’un accès autoroutier aisé.

La livraison de ce bâtiment est prévue à l’horizon de décembre 2021 et permettra, grâce aux revenus locatifs à venir, d’abonder encore le Fonds de Dotation Mercy.